APYSA, filiale du groupe Soltiss, fabrique des visières de protection

APYSA, filiale du groupe Soltiss, fabrique des visières de protection

Apysa, créateur de packaging et filiale du Groupe Soltiss, s’est lancé dans cette aventure aux côtés de 7 autres entreprises en bouleversant ses lignes de production pour se concentrer sur la fabrication de visières de protection. Une initiative qui permet aujourd’hui la commercialisation de 12 000 unités par jour et surtout le maintien des emplois dans chacune des structures.

La crise sanitaire actuelle a ébranlé bon nombre d’entreprises et a fortement impacté l’emploi aussi au sein des 8 entreprises que compose ce collectif, dont APYSA. Un sentiment d’impuissance, conjugué à une baisse significative de l’activité, ont fait émerger des idées nouvelles et la volonté de mettre à profit ses compétences au service du collectif.

Etre utile, mais comment ?

Suite à l’article publié le 28 mars dans Ouest-France, le matin même l’entreprise Iriso, équipée de 10 imprimantes 3D et de plusieurs presses à injection plastique, décide de répondre à l’appel de Marc Hermouet afin de multiplier la fabrication de visières de protection pour répondre aux demandes de plus en plus nombreuses des utilisateurs dans le besoin : hôpitaux, EHPAD, commerçants, entreprises, industries…Mais l’impression 3D ne permet pas le volume et les masques manquent en quantité encore trop importante. Par conséquent, il devient nécessaire de passer à l’étape supérieure et de compléter l’offre de petit approvisionnement par une production quasi industrielle du produit.

L’entreprise Iriso par le biais de son bureau d’études réalise en un temps record un nouveau prototype permettant l’industrialisation d’une visière solide, à prix abordable qui sera adaptable à toutes les morphologies, stable et assurant le confort nécessaire à l’utilisateur.

De nombreux partenaires sont alors sollicités pour mener à bien ce projet :

  • EPM (Saint-Macaire-en-Mauges),
  • TSH (Saint-Christophe-du-Bois),
  • CAROLEX (Longué-Jumelles),
  • GRIMAUD (La Séguinière),
  • DIAO et BM3 DLS (Les Sables d’Olonne),
  • IRISO (Bellevigny)
  • BMI (Bellevigny)

Et bien sur, APYSA, créateur de packaging sur mesure depuis de nombreuses années en Vendée.

Un produit 100 % validé par les soignants et à un prix très raisonnable

L’étape suivante consistait en l’homologation du masque de protection, gage de qualité et de confiance pour les utilisateurs. Le prototype est alors soumis à la validation du CHD de la Roche-sur-Yon afin de s’assurer qu’il remplissait totalement son rôle. Cette validation est obtenue le 29 mars.
Un prix tout à fait raisonnable est proposé (3,60 € TTC l’unité/tarifs dégressifs selon quantité) afin que les entreprises se protègent de manière qualitative à moindre coût, tout ceci en favorisant le maintien de l’emploi en local.

Bientôt 35 000 unités produites par jour…

Grâce à la réactivité de tous les partenaires, ce nouveau produit a été conçu en un temps record, seulement 5 jours contre 9 mois habituellement pour sortir un nouveau produit (de la conception à la commercialisation). Le lancement de la production en grande série a donc débuté le 1er avril.

APYSA conçoit les visières en matière 100% recyclable APET et Iriso, les serre têtes.

Devant l’afflux de commandes, l’objectif final est de produire 35 000 visières par jour. Un site internet de prise de commande est actuellement en ligne afin de faciliter les flux et d’automatiser les réceptions des demandes. Des recharges de visières sont également disponibles à l’achat.