Démarche RSE : les bonnes pratiques

La RSE : qu’est-ce que c’est ?

La RSE : Responsabilité Sociétale des Entreprises repose sur l’ensemble des pratiques mises en œuvre par les entreprises dans l’objectif d’agir dans le cadre du développement durable autour de 3 domaines clés : social, environnemental et économique. Une entreprise, quelle qu’elle soit, a un impact sur la société. L’idée est ainsi de rendre responsable chaque entreprise de ses décisions et de ses actions, et de lui faire adopter un comportement éthique et transparent qui contribue au développement durable, à la santé et au bien-être de la société.

Le développement durable est un vaste sujet, et quand on en parle ce peut être autant de la consommation d’énergie, émissions de CO2, consommations d’eau, mais aussi l’équité des rémunérations, le bien-être au travail ou l’engagement des salariés… Il y a de quoi s’y perdre et les entreprises ne savent bien souvent pas par où commencer pour mettre en place ces bonnes pratiques.

Identifier ses enjeux business

La 1ère étape pour y voir plus clair est déjà d’identifier les enjeux qui sont au cœur de son entreprise, car ils sont intimement liés à sa RSE. Par exemple, si vous fabriquez un produit manufacturé, le cœur de votre métier, ce sont les matières premières et les processus d’assemblage et de fabrication. Et c’est sur cette activité que se situent les impacts sociétaux, environnementaux et économiques. L’objectif est donc de repenser son business model en y intégrant les nouvelles attentes des individus : plus de qualité, de traçabilité, des impacts plus positifs sur l’environnement ou la santé pour la production du produit.

Collaboration et transparence à tous points de vue

Engager un programme RSE au sein de son entreprise ne passe pas que par soi-même. Toutes les parties prenantes sont également concernées et influent sur l’activité de l’entreprise : clients, partenaires, financeurs… Eux-mêmes doivent également être engagés dans cette démarche, le choix de vos partenaires est alors très important dans le parcours de production mais également dans la réputation de son entreprise. Car une des grandes tendances de la consommation en 2019 c’est la transformation des attentes. En tant que consommateurs mais aussi en tant que citoyens, les individus veulent savoir la façon dont sont produit ce qu’ils achètent, quels en sont les impacts sur la santé, sur la société, sur l’environnement. Ils veulent comprendre comment sont répartis les profits entre les différents acteurs de la chaîne de production. D’où l’importance de s’entourer de partenaires eux-mêmes engagés dans une démarche RSE.

Les nouvelles préoccupations sont désormais la transparence, le prix juste, la préservation de la santé ou la protection de l’environnement, mais aussi la production locale, le soutien des personnes fragiles, la diversité. Autant de préoccupations qui s’intègrent maintenant dans les business models. Le groupe Soltiss l’a bien compris et en a fait son fer de lance en intégrant ces démarches dans la gestion de ses différentes entités. Cette démarche RSE s’insère dans une démarche spécifique aux entreprises, l’économie sociale et solidaire : « Le guide des bonnes pratiques de l’ESS », que nous évoquerons dans un prochain article.

Les consommateurs ont également toutes les clés pour piocher l’information (réseaux sociaux, sites spécialisés, …), l’entreprise se doit donc d’être la plus transparente possible et doit clairement afficher ses engagements pour rassurer.

Donner du sens

Un récent sondage Accenture présente que « près des 2/3 des consommateurs préfèreraient acheter à des entreprises qui défendent un certain sens dans la société. 62% des consommateurs rechercheraient même des entreprises qui prennent des positions claires sur les sujets environnementaux et sociaux. » (source Plateforme de l’Engagement RSE et du développement Durable)

Cette vision est la même au sein de l’entreprise et notamment des salariés, qui réclament de leur employeur un métier qui ait du sens, ils veulent apporter de la valeur ajoutée et contribuer à un monde plus juste, plus écologique, et faire partie d’une entreprise plus citoyenne.

Plus citoyenne, ça passe par quoi ? S’engager sur le bien-être des travailleurs, son impact sur la société et l’économie, le partage des richesses, l’éthique, créer de l’emploi localement… Tout un travail qui amènera l’entreprise à être reconnue comme un acteur positif de la société.

 

C’est l’engagement quotidien entrepris par le groupe Soltiss depuis plus de 20 ans, parti du concept de créer un modèle responsable socialement et écologiquement, autour d’activités économiques basées sur l’insertion sociale et l’intégration dans l’entreprise des personnes en situation d’exclusion ou de handicap.

Pour en savoir plus sur la démarche RSE, le Conseil Supérieur de l’Economie Sociale et Solidaire a défini un guide des conditions d’amélioration continue de ces bonnes pratiques.